Venez discutez de vos passions et de vos intérets dans la vie.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 la maladie des arteres

Aller en bas 
AuteurMessage
MARIE
Membre Francais
MARIE

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 59
Localisation : LOT / GARONNE

la  maladie  des  arteres Empty
MessageSujet: la maladie des arteres   la  maladie  des  arteres I_icon_minitimeLun 8 Mar - 20:01

Maladies des artères


Les artères sont des vaisseaux chargés de transporter du sang sous haute pression. Mais leurs maladies ne se résument pas à de simples problèmes de tuyauterie .

Les problèmes artérielsUne artère peut présenter plusieurs problèmes


Elle peut se boucher peu à peu à cause de


plaques d'athérome .



Le bouchon qui peut se former s'appelle un thrombus, et il provoque une thrombose artérielle . C'est le principal problème des artères. La conséquence est que le flux de sang diminue en aval de la zone thrombosée. L'organe qu'elle irrigue est d'abord ischémié , c'est à dire qu'il manque d'oxygène : c'est le cas de l'ischémie aiguë des jambes. Si cette ischémie se prolonge, l'organe peut se nécroser, c'est à dire mourir. On parle alors d'infarctus . On peut donc avoir un infarctus rénal, un infarctus du myocarde, un infarctus cérébral, etc. selon la localisation de la thrombose. Des caillots peuvent s'y former qui vont se détacher de sa paroi et aboutir dans une artère au diamètre plus petit. Ces emboles aboutissent généralement dans le cerveau ou dans les membres supérieurs et provoquent des paralysies très diverses ainsi que des troubles sensoriels (perte de vision, perte de parole, etc.). On se retrouve dans la même problématique que pour la thrombose. Une artère peut aussi se déchirer, c'est le cas des grosses artères comme l'aorte qui peut subir une


dissection aortique


Le risque est la rupture qui est donc mortel. Elle peut enfin se dilater à un endroit, c'est ce qu'on appelle l'
anévrysme artériel . Cet anévrysme peut lui aussi se rompre et les dégâts occasionnés dépendent du lieu de l'anévrysme. Il est d'autant plus grave que l'anévrysme siège sur un organe noble (cerveau, coeur, rein). Les hémorragies artérielles par plaie sont d'autant plus graves que l'artère touchée est importante, et donc elles peuvent être mortelles. L'inflammation d'une artère s'appelle l'artérite. Principales victimes : les artères des jambes. Cela entraîne des douleurs à la marche qui cèdent dès l'arrêt. L'artérite peut aboutir à des nécroses telles, qu'au niveau des jambes par exemple, cela peut aboutir à l'amputation. Le vieillissement des artères fait qu'elles sont moins souples. Dans ce cas, elles encaissent moins bien les coups de boutoir du coeur. La conséquence est que le coeur se fatigue et que la pression artérielle augmente de façon excessive.

Artères


Les artères sont des vaisseaux chargés de transporter du sang sous haute pression. C'est ce qui les différencie des veines.



Structure.


Ce sont donc des tuyaux, forcément résistants pour résister à une pression qui est de l'ordre de 20% de la pression atmosphérique ! De plus, le sang ne vient pas de façon continue, mais par à coups puisque le moteur de tout cela, c'est le coeur qui se contracte et envoie donc des coups de boutoir à chaque contraction. Chaque à coup provoque une onde de choc qui va parcourir toutes les artères de proche en proche : le pouls.L'artère est un tuyau dont la paroi est constituée de plusieurs épaisseurs. De l'intérieur vers l'extérieur, on a donc :



Le sang qui circule dans la lumière de l'artère,
La muqueuse au contact du sang, qu'on appelle l'intima ,

La paroi musculaire et élastique de l'artère appelée média ,
Et l'enveloppe fibreuse qui maintient le tout en place : l'adventice .
Les artères se divisent au fur et à mesure et se distribuent à tous les organes du corps. Résultat, leur calibre diminue. Mais il se passe en plus un phénomène de perte de charge , c'est à dire que la pression a tendance à diminuer au fur et à mesure, puisque le sang frotte contre les parois des artères. Les artères doivent donc maintenir cette pression initiale, et pour cela elles sont capables de se contracter grâce aux muscles contenus dans leur média.
Conséquence : plus une artère est proche du coeur, plus elle devra résister à ces coups de boutoir ; c'est pour cela que ces grosses artères comme l'aorte ou l'artère pulmonaire ont une média riche en fibres élastiques qui permettent de résister.
À l'inverse, plus une artère est éloignée du coeur, moins elle aura besoin de résister, mais plus elle devra maintenir la pression par contraction de ses fibres musculaires : leur média est donc faite uniquement de muscles.
Revenir en haut Aller en bas
babette
Membre Francais
babette

Féminin
Nombre de messages : 15586
Age : 67
Localisation : la picardie

la  maladie  des  arteres Empty
MessageSujet: Re: la maladie des arteres   la  maladie  des  arteres I_icon_minitimeLun 8 Mar - 20:26

merci marie pour toutes ces infos très importante
Revenir en haut Aller en bas
MARIE
Membre Francais
MARIE

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 59
Localisation : LOT / GARONNE

la  maladie  des  arteres Empty
MessageSujet: Re: la maladie des arteres   la  maladie  des  arteres I_icon_minitimeLun 8 Mar - 21:19

de rien babette c est avec plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la  maladie  des  arteres Empty
MessageSujet: Re: la maladie des arteres   la  maladie  des  arteres I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
la maladie des arteres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Film] - La Maladie de Sachs
» Une étrange maladie
» La maladie (Carl Gustav Jung)
» Quizz: une maladie.Trouvé par clovis
» La maladie du papier :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aux Mille Passions :: Bienvenue sur mon forum :: Quoi de neuf Doc ? :: Santé et bien être-
Sauter vers: