Venez discutez de vos passions et de vos intérets dans la vie.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Survivre a un A.C.V

Aller en bas 
AuteurMessage
sisimalo
Fondatrice
sisimalo

Féminin
Nombre de messages : 177597
Age : 52
Localisation : Lévis, Québec
Humeur : Folle Raide

Survivre a un A.C.V Empty
MessageSujet: Survivre a un A.C.V   Survivre a un A.C.V I_icon_minitimeDim 10 Mai - 23:23

Le résultat des soins : Survivre à un ACV ou à une crise cardiaque au Canada



  • Les maladies cardiaques et les ACV sont des causes importantes de la maladie, de l'incapacité et des décès au Canada. Des données de l'ICIS révèlent qu'ensemble, ils étaient responsables de 20,4 % de l'hospitalisation des hommes et de 11,4 % de celle des femmes en 1999-2000.
  • Pour la première fois, Les soins de santé au Canada 2002 compare les risques de décès dans les 30 jours suivant une première hospitalisation pour un ACV partout au pays. Le rapport présente aussi des nouvelles données rassemblées sur trois ans plutôt que sur un an
    seulement : les taux de mortalité moyens dans les 30 jours à la suite d'une crise cardiaque.

L'étude de l'ICIS



  • L'ICIS a tenu compte des patients hospitalisés pour une crise cardiaque ou un ACV. L'analyse a été faite en fonction du lieu de résidence des patients, non de l'endroit où ils ont été soignés. Pour que les comparaisons soient les plus justes possible, on n'a tenu compte que des patients victimes d'un nouvel IAM ou ACV. Sur les recommandations d'experts cliniques, la définition d'ACV englobait les accidents ischémiques cérébraux (interruption du débit sanguin cérébral) et les attaques d'apoplexie hémorragique (rupture des vaisseaux sanguins dans le cerveau), de même que les accidents déclarés comme « mal définis ».
  • Les taux de mortalité dans les 30 jours suite à une crise cardiaque ou à un ACV ont été calculés pour bon nombre des plus grandes régions sanitaires du Canada (100 000 habitants ou plus). Les patients décédés avant d'arriver à l'hôpital n'ont pas été inclus.
  • Les taux ont été rajustés pour les différences dans l'âge, le sexe et la comorbidité. En raison de différences dans la collecte des données sur les hôpitaux, les taux pour les régions de la Colombie-Britannique, de Terre-Neuve (crise cardiaque seulement) et du Québec n'étaient pas disponibles.

Les résultats

(pour la description complète des résultats, consultez le chapitre 4, pages 42-45)


  • Dans toutes les régions, peu importe leur taille, 19,2 % des patients victimes d'un ACV et 12,6 % des victimes d'une crise cardiaque sont décédés à l'hôpital dans les 30 jours suivant leur hospitalisation initiale entre 1997-1998 et 1999-2000.
  • Les taux dans la plupart des régions comptant 100 000 habitants ou plus se rapprochaient du taux global, mais ils étaient plus élevés ou moins élevés dans certaines régions.
  • Dans le cas des ACV, les taux dans 12 régions sur 36 étaient différents de la moyenne globale sur le plan statistique. Ils étaient plus élevés dans six régions, et moins élevés dans les six autres.
  • Dans le cas des crises cardiaques, cinq régions ont enregistré des taux de mortalité ajustés pour le risque inférieurs à la moyenne globale et dans cinq autres régions, ils étaient supérieurs.
  • Les écarts peuvent être causés par des facteurs de risque ou des situations dont l'ICIS n'a pu tenir compte. Par exemple, on a établi un lien entre les soins spécialisés après un ACV et la survie. Des chercheurs ontariens indiquent que les habitants de quartiers défavorisés ont plus de difficultés à accéder à certains de ces services et qu'ils courent plus de risques de mourir d'un ACV que les habitants de quartiers mieux nantis. D'autres facteurs peuvent aussi entrer en jeu, dont la gravité de la maladie, le mode de vie et l'obtempération à la prise de médicaments.
  • Le document qui accompagne le rapport, Indicateurs de santé 2002, présente les taux régionaux de mortalité à l'hôpital dans les 30 jours.

Survivre a un A.C.V Arrow_backtotopHaut de la page
Survivre a un A.C.V Arrow_backtoRetour à Nouvelles et événements

_________________
Survivre a un A.C.V Sign10

Oubliez pas de voté
Pour Le fofo




http://sisimalo.boosterforum.com/
Revenir en haut Aller en bas
babette
Membre Francais
babette

Féminin
Nombre de messages : 15647
Age : 68
Localisation : la picardie

Survivre a un A.C.V Empty
MessageSujet: Re: Survivre a un A.C.V   Survivre a un A.C.V I_icon_minitimeLun 11 Mai - 6:47

merci sissimalo pour ces bonnes imformation
Revenir en haut Aller en bas
Sonny
Membre Québécois
Sonny

Féminin
Nombre de messages : 3388
Age : 53
Localisation : Côte-Nord
Humeur : Aime la vie, et la vie t'aimera!

Survivre a un A.C.V Empty
MessageSujet: Re: Survivre a un A.C.V   Survivre a un A.C.V I_icon_minitimeLun 11 Mai - 14:14

Étant infirmière aux soins intensifs, je peux vous dire que les AVC et les infarctus sont vraiment de gros tueurs! Et lorsqu'ils ne tuent pas, ils laissent souvent des séquelles...

Mais heureusement, des progrès considérables ont été apportés depuis les dernières années, et s'ils sont pris en charge rapidement, de nombreux malades s'en sortent et peuvent reprendre une vie quasi normale par la suite, à condition bien sûr de changer quelques habitudes de vie et de bien suivre les recommandations médicales.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Survivre a un A.C.V Empty
MessageSujet: Re: Survivre a un A.C.V   Survivre a un A.C.V I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Survivre a un A.C.V
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aux Mille Passions :: Bienvenue sur mon forum :: Quoi de neuf Doc ? :: Santé et bien être-
Sauter vers: